CultiCime participe au MOOC Agricultures Urbaines !

L’agriculture urbaine vous intéresse ou bien vous êtes porteur.se de projet ?

Ça tombe bien ! L’association Les Cols Verts débute un MOOC (cours en ligne gratuit et accessible à toutes et à tous) sur l’agriculture urbaine ! En suivant ces cours, vous allez acquérir les connaissances nécessaires pour monter et  lancer un projet d’agriculture urbaine.

Ce MOOC se répartit sur 6 semaines, soit 2 heures de cours par semaine, du 13 avril au 25 mai 2020. Les cours se présentent sous forme de vidéos, d’exercices et de fiches pratiques, complétées par des documents d’approfondissement et des échanges.

Au programme :

  • Semaine 0 (13/04) : Prise en main de la plateforme et présentation du parcours
  • Semaine 1 (20/04) : Contexte et définitions
  • Semaine 2 (27/04) : L’AU : une réponse à de multiples enjeux
  • Semaine 3 (4/05) : Techniques d’agroécologie en milieu urbain
  • Semaine 4 (11/05) : Inscrire son projet dans un ancrage territorial
  • Semaine 5 (18/05) : Modèles économiques et diversités des formes d’agriculture urbaine
  • Semaine 6 (25/05) : Concevoir et mettre en œuvre un projet d’agriculture urbaine

Au cours de la semaine 2, vous retrouverez Yann Fradin, directeur général d’Espaces, qui vous présentera l’insertion professionnelle par l’agriculture urbaine: « L’AU : une réponse à de multiples enjeux ».

Les inscriptions sont ouvertes sur le site France Université Numérique.

Inauguration de la passerelle de CultiCime

Le 9 septembre 2019, la passerelle de CultiCime, le laboratoire d’agriculture urbaine d’Espaces, a été inaugurée avec tous les partenaires sur les toits du Fashion Center à Aubervilliers. Elle a été construite et installée par Vinci Construction en juin 2019 et financée par la Fondation Veolia et le programme PM’up du Conseil Régional d’Ile-de-France.

Grâce à son installation, CultiCime augmente sa surface cultivable de 1 000 m². Elle a pour objectif d’augmenter la production de fruits et légumes et d’améliorer la viabilité du modèle économique dans un contexte de microferme en maraîchage bio intensif et permacole.

Lors de l’inauguration, l’activité d’insertion et d’agriculture urbaine a été présentée aux  partenaires.

CultiCime a été honoré de la présence et des discours de :

  • Daniel Breuiller, Vice-président de la Métropole du Grand Paris, délégué à la mise en valeur du Patrimoine naturel et paysager, à la Politique de la nature et à l’Agriculture en ville
  • Olivier Essel, Directeur matériel Vinci construction France
  • Cyril Fellous, Foncière Victor Hugo, Fashion Center
  • Pascale Flamant, Présidente de l’Association Espaces
  • Isabelle Perdereau, Présidente de la Commission développement économique et innovation de la Région Île-de-France
  • Thierry Vandevelde, Délégué général de la Fondation Veolia

L’après-midi s’est terminée par des visites sur les différentes toitures en culture organisées par l’encadrant maraicher et l’équipe en insertion puis par une collation pour répondre aux diverses questions liées à cette activité novatrice.

Nous remercions tous les partenaires pour leurs généreuses contributions et de l’aide qu’ils nous ont apportée pour la réalisation de ce projet !

Une serre sur les toits

Le Parisien 93 en parle dans son édition de vendredi 6 septembre ! CultiCime fait appel à toutes les personnes convaincues que l’agriculture urbaine doit se développer dans un avenir proche. L’équipe de ce petit laboratoire d’agriculture urbaine a lancé une campagne participative pour pouvoir se doter d’une serre et gagner en autonomie.

Vous avez jusqu’au 18 octobre pour contribuer à son succès.

A quoi va servir le financement ?

CultiCime souhaite mettre en place une serre sur les toits d’Aubervilliers, dans le but de récolter toute l’année, d’être autonome en plants en 2020, d’augmenter le cycle de production et les rendements de cette activité maraichère en insertion. Au total, 3500 euros doivent être récoltés.

Les fonds réunis vont permettre de :

– réaliser ses propres semis pour les légumes d’été plus “fragiles”

– produire ses plants de manière autonome et de ne plus être dépendant de l’industrie semencière

– sécuriser les récoltes par rapport aux intempéries et au dérèglement climatique et environnemental

– augmenter son cycle de production et récolter des légumes frais toute l’année

– améliorer les rendements et diversifier ses productions (piments, gombo, aubergines, fraises…)

– utiliser la serre en support pédagogique pour les animations au grand public

Pour connaître les contrepartie, cliquez-ici

Pour faire un don, cliquez-ici

 

A la découverte d’une micro-ferme urbaine

Sur les toits d’Aubervilliers à la découverte de CultiCime ! Romain, maraîcher, vous accueillera au deuxième étage du Fashion Center d’Aubervilliers pour une balade insolite à travers les différentes toitures qu’occupent une trentaine d’espèces végétales cultivées sans intrants chimiques et selon les principes de l’agroécologie et de l’agriculture biologique.

Les visites ont commencé le 26 juin 2019. La prochaine aura lieu mercredi 10 juillet. Visite payante (8 €) sur inscription ici.

CultiCime ouvre ses portes au public, dans un partenariat avec Explore Paris, afin de proposer un tour d’horizon des problématiques liées au maraîchage écologique en toiture.

Infos pratiques : rendez-vous au 2e étage du Fashion Center, 70 av. Victor-Hugo, Aubervilliers. M° Front Populaire (métro ligne 12).
Durée de la visite : Durée: 1 h 30. Age minimum : 8 ans accompagnés.

CultiCime s’étend et se diversifie en 2019

Des variétés de fleurs comestibles viendront bientôt s’ajouter aux tomates, haricots, courgettes…

En 2019, le projet d’agriculture urbaine CultiCime implanté sur les toits du Fashion Center, à Aubervilliers, double sa surface de production. CultiCime, c’est le pari de cultiver légumes et petits fruits 100 % naturels pour les vendre aux salariés des entreprises situées autour du site de production, le tout à deux pas de Paris.

La nouvelle parcelle, bientôt prête à être cultivée, sera l’occasion de se lancer dans de nouvelles cultures. Viendront alors s’ajouter aux tomates et aux courgettes de nombreuses variétés de fleurs… L’agriculture urbaine, c’est bien sûr de la production, mais c’est aussi réintroduire de la biodiversité dans nos villes, et quoi de mieux pour ça que les fleurs ?

Outre l’explosion de couleurs et d’arômes qu’elles nous offrent, les fleurs attirent les pollinisateurs et profitent donc à toutes les cultures des alentours. En bonus : notre maraîchère a pris soin de ne sélectionner que des variétés comestibles. Elles viendront dès cet été embellir vos paniers, accompagnées de leur petite fiche recette pour les plus curieux.

L’année dernière, c’était déjà près de 2 tonnes de fruits et légumes produits. 2019 laisse présager une production encore plus florissante.