CultiCime participe au MOOC Agricultures Urbaines !

L’agriculture urbaine vous intéresse ou bien vous êtes porteur.se de projet ?

Ça tombe bien ! L’association Les Cols Verts débute un MOOC (cours en ligne gratuit et accessible à toutes et à tous) sur l’agriculture urbaine ! En suivant ces cours, vous allez acquérir les connaissances nécessaires pour monter et  lancer un projet d’agriculture urbaine.

Ce MOOC se répartit sur 6 semaines, soit 2 heures de cours par semaine, du 13 avril au 25 mai 2020. Les cours se présentent sous forme de vidéos, d’exercices et de fiches pratiques, complétées par des documents d’approfondissement et des échanges.

Au programme :

  • Semaine 0 (13/04) : Prise en main de la plateforme et présentation du parcours
  • Semaine 1 (20/04) : Contexte et définitions
  • Semaine 2 (27/04) : L’AU : une réponse à de multiples enjeux
  • Semaine 3 (4/05) : Techniques d’agroécologie en milieu urbain
  • Semaine 4 (11/05) : Inscrire son projet dans un ancrage territorial
  • Semaine 5 (18/05) : Modèles économiques et diversités des formes d’agriculture urbaine
  • Semaine 6 (25/05) : Concevoir et mettre en œuvre un projet d’agriculture urbaine

Au cours de la semaine 2, vous retrouverez Yann Fradin, directeur général d’Espaces, qui vous présentera l’insertion professionnelle par l’agriculture urbaine: « L’AU : une réponse à de multiples enjeux ».

Les inscriptions sont ouvertes sur le site France Université Numérique.

Une serre sur les toits

Le Parisien 93 en parle dans son édition de vendredi 6 septembre ! CultiCime fait appel à toutes les personnes convaincues que l’agriculture urbaine doit se développer dans un avenir proche. L’équipe de ce petit laboratoire d’agriculture urbaine a lancé une campagne participative pour pouvoir se doter d’une serre et gagner en autonomie.

Vous avez jusqu’au 18 octobre pour contribuer à son succès.

A quoi va servir le financement ?

CultiCime souhaite mettre en place une serre sur les toits d’Aubervilliers, dans le but de récolter toute l’année, d’être autonome en plants en 2020, d’augmenter le cycle de production et les rendements de cette activité maraichère en insertion. Au total, 3500 euros doivent être récoltés.

Les fonds réunis vont permettre de :

– réaliser ses propres semis pour les légumes d’été plus “fragiles”

– produire ses plants de manière autonome et de ne plus être dépendant de l’industrie semencière

– sécuriser les récoltes par rapport aux intempéries et au dérèglement climatique et environnemental

– augmenter son cycle de production et récolter des légumes frais toute l’année

– améliorer les rendements et diversifier ses productions (piments, gombo, aubergines, fraises…)

– utiliser la serre en support pédagogique pour les animations au grand public

Pour connaître les contrepartie, cliquez-ici

Pour faire un don, cliquez-ici